Non mais, c'est quoi cette phrase?

Avez-vous déjà peaufiné un texte durant des heures avant de l’envoyer à un réviseur linguistique? Une fois le texte reçu et ouvert, excité à la perspective de finalement pouvoir le publier, vous examinez les suggestions de correction et… c’est la rage!

À ce sujet, la jeune écrivaine Geneviève Blouin, dite Gen, ose dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas dans son blogue La plume et le poing : parfois, les réviseurs linguistiques travaillent avec trop de zèle.

C’est en ne mâchant pas ses mots qu’elle n’hésite pas à nous dire que le réviseur linguistique « retouche à des phrases qui ont déjà fait l’objet de compromis et de corrections [et] pollue le texte de “précisions” qui vont dans le sens des tics d’écriture du “bon français” et à l’opposé du “littéraire”. »

 

Après tout, ça peut devenir un peu barbant de lire des textes qui respectent tellement les normes du français qu’on croirait lire des manuels de classe.

Si vous souhaitez lire l’article intégral de la jeune écrivaine, vous pouvez cliquer ici. N’hésitez pas à visiter ce blogue plein de vie pour donner votre opinion ou simplement pour découvrir une jeune femme tout à fait rafraichissante!

Nous joindre / Contact us

613 899-9425

info@revidaction.com

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn - Black Circle