Trops c'est trop

L’équipe de Révidaction a tout récemment eu une discussion au sujet des erreurs qui les agacent le plus. Pour notre réviseure et rédactrice en chef, ce sont les adverbes « trop » et « beaucoup » orthographiés avec un « s » qui l’énervent beaucoups trops.

C’est pourquoi nous avons décidé de rédiger une note au sujet des adverbes.

Petit récapitulatif… Les adverbes modifient ou précisent le sens :

  • d’un verbe

Ex. : Il nage rapidement.

  • d’un adjectif

Ex. : Elle est très gentille.

  • d’un autre adverbe

Ex. : Tu comprends extrêmement facilement.

  • d’une phrase complète

Ex. : Évidemment, nous sommes ici.

Il est important de se souvenir que les adverbes sont invariables en tout temps, à l’exception de l’adverbe « tout ». Ainsi, nous ne pouvons pas ajouter un « s » à un adverbe. Si c’est trop, c’est parce que c’est trop. On ne peut pas le quantifier en ajoutant un « s »…

Note :

Le mot « bon », en particulier, est sujet à erreur puisqu’il joue à la fois le rôle d’un adjectif et d’un adverbe. Il s’accorde uniquement lorsqu’il est associé à un nom et non à un verbe.

Ex. : Ces fleurs sentent bon, même si elles sont toutes petites. 

(Le terme « bon » modifie le verbe « sentir ». C’est un adverbe. Le terme est donc invariable.)     

   

Ex. : Ce sont de bonnes fleurs, même si elles sont toutes petites. 

(Le terme « bonnes » qualifie le nom « fleur ». C’est un adjectif qualifiant. Le terme s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie.)

Si vous voulez un petit truc pour reconnaitre un adverbe, sachez qu’ils sont généralement facultatifs et qu’il est possible de les supprimer de la phrase sans en changer le sens.