Place au contraste!

Nous vivons la fin de l’été et pour nombre d’entre nous, le travail de classe bat son plein. Devoirs, préparations et nouvelles rencontres sont au rendez-vous. Afin de continuer en beauté cette année scolaire, laissez-nous enrichir un peu votre style d’écriture grâce à l’antithèse.

 

Imaginons une petite mise en situation. Jean, un étudiant en première année à l’université, vient de rencontrer son professeur de physique. Bouche bée, il tente de le décrire à sa sœur Marianne.

 

Jean : Tu ne comprends pas à quel point il était intelligent!

Marianne : Allez, il ne pouvait pas l’être tant que cela.

Jean : Je te le dis! C’est comme si tout le monde est un idiot alors qu’il est un génie!

 

Dans sa dernière phrase, Jean vient d’utiliser une antithèse.

 

Selon le dictionnaire de langue française Larousse, une antithèse est un « procédé stylistique qui consiste à opposer, dans la même phrase, deux mots ou groupes de mots de sens contraire afin de mettre une idée en relief par un effet de contraste ».

 

En bref, ce sont deux termes ou expressions qui se contredisent et qui, ensemble, créent un contraste. Ceci rend les deux termes plus proéminents que s’ils étaient employés seuls.

 

Le contraste peut se trouver dans les mots.

ex.: « ver de terre amoureux d’une étoile » (Victor Hugo).

 

Le contraste peut aussi être entre deux idées contraires.

ex.: « La mort est la meilleure amie de l’homme » (Mozart).

 

Dans la description du professeur de physique, le contraste se trouve entre « idiot » et « génie ».

 

Attention! Il ne faut pas confondre l’antithèse avec l’oxymore!

 

L’oxymore utilise deux termes contradictoires pour décrire une situation ou une personne de manière surprenante. On utilise la contradiction pour créer un effet imagé plutôt qu’une exagération.

ex.: un mort-vivant.

 

Un truc : l’antithèse sert à séparer deux termes alors que l’oxymore sert à unir deux termes.

 

Pouvez-vous déterminer si les phrases ci-dessous contiennent une antithèse?

1.­ Il est un ange en enfer.

2.­ Voit, cet ange infernal.

3.­ Nous admirions ce clair obscur.

4.­ Elle est à la fois mystère et réponse.

5.­ C’est si gai que j’ai peur d’en tomber en sanglots.

6.­ Je suis allé marcher durant le jour, puis la nuit.

 

Place au contraste! – Réponses

1.­ Oui - L’antithèse est ange/enfer.

 

2.­ Non - Il s’agit d’un oxymore (ange infernal).

 

3.­ Non - C’est un oxymore (clair obscur).

 

4.­ Oui - L’antithèse est mystère/réponse.

 

5­. Oui - L’antithèse est gai/sanglots.

 

6. Oui - L’antithèse est jour/nuit.

 

Nous joindre / Contact us

613 899-9425

info@revidaction.com

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn - Black Circle