Place à la négation!

L’heure est arrivée pour la présentation d’une des parties primordiales de la grammaire française… Roulement de tambours, levée du rideau et place à la négation! Mais où est donc la place de la négation dans une phrase?

 

1. Temps simple

Lorsque le verbe est conjugué à un temps simple, la négation encadre le verbe.

Exemples :

  • Elle ne croit pas que ce soit nécessaire.

Le verbe « croit » est encadré par « ne… pas ».

  • Il n’acceptera jamais cette explication.

Le verbe « acceptera » est encadré par « n’… jamais ».

 

2. Temps composé

Lorsque le verbe est conjugué à un temps composé, la négation encadre l’auxiliaire.

Exemples:

  • Parce qu’elle n’avait plus de temps, elle a dû arrêter d’écrire.

L’auxiliaire « avoir » est encadré par « n’… plus ». 

  • Je ne suis pas allée à ce restaurant.

L’auxiliaire « être » est encadrée par « ne… pas ».

 

* Attention! Tant et aussi longtemps que le verbe est conjugué, les deux parties de la négation ne peuvent pas être l’une à côté de l’autre.

Exemple :

  • Il m’a donné des indications pour ne pas que je me perde.

  • Il m’a donné des indications pour que je ne me perde pas.

 

3. Verbes à l’infinitif

Lorsque le verbe est à l’infinitif, la négation se place à l’avant du verbe en un bloc.

Exemples :

  • Tu as pris la décision de ne pas vendre la maison?

  • Il a arrêté de jouer pour ne pas perdre tout son argent.

 

* Remarque : la négation est toujours composée de deux termes.

Exemple :

  • Elle peut pas en croire ses yeux.

  • Elle ne peut pas en croire ses yeux.

Nous joindre / Contact us

613 899-9425

info@revidaction.com

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn - Black Circle